Les 3 couches pour s'habiller

Régulation thermique et protection

La gestion de l'effort, la protection contre le froid, la pluie ou le vent, le maintien du corps dans des conditions agréables... La solution 3 couches.

L'objectif majeur réside dans la protection contre le froid mais aussi il s'agit de garantir un confort optimal pendant l'action. 

Le principe du 3 couches pour le haut du corps commence par le sous-vêtement. Surtout ne pas négliger le vêtement en contact avec la peau. Il doit permettre une évacuation optimale de l'humidité. C'est la couche transfert. Pour cela, on retiendra des matières synthétiques, des fibres hydrophobes comme le polyester sans négliger bien évidemment et pour des tas de bonnes raisons, les fibres naturelles telles que la laine, le bois, le coco, l’eucalyptus, etc. La peau reste au sec et le sous vêtement sèche vite. 

La seconde couche a des propriétés similaires mais en complément elle sera thermique. Communément nommée polaire ou que l'on préfère l'utilisation d'un duvet (plume ou synthétique) ce vêtement va aussi servir de modulateur dans la régulation thermique par des aller/retour dans le sac à dos. 

La troisième couche est protectrice. Protection de la pluie et du vent avant tout mais aussi protection "mécanique", abrasion du rocher, neige, glace, frottement du sac à dos, etc. La troisième couche est imperméable et respirante. Le concept de la membrane laminée sur une fibre textile reste la meilleure solution. Ce vêtement souvent dit "technique" est plus ou moins élaboré en fonction de sa destination, en fonction de l'activité. Matière stretch, zip sous les bras, poche intérieure, filet ou mesh de finition, renforts épaules, capuche amovible ou pas...

Les options sont nombreuses et vont participer au confort et à la sécurité de l'utilisateur.